Lancez une recherche et nous vous aiderons.

Que recherchez vous ?

  /    /  Vue sur venise  /  [COMPLET] Oliviero Toscani – Venice on sale

[COMPLET] Oliviero Toscani – Venice on sale

22/02/2018 - 25/02/2018

890,001 250,00 TTC

Oliviero Toscani considère la photographie comme le langage de notre siècle, d'une efficacité sans précédent et qui devient presque plus réelle que le réel lui-même. Il faut donc savoir la regarder, l'analyser et la comprendre pour en saisir l'essence et en produire du sens. Au coeur de Venise et de ses enjeux et problématiques spatio-temporels, le sujet de la ville qui se meurt ou revis autrement devient le terrain de jeu de la Masterclass d'Oliviero Toscani. Un jeu analytique et artistique auquel il vous invite…

 

Master équipé

Effacer
UGS : 016-1-1-1 Catégorie : Étiquettes : , , ,

Description

4 jours avec Oliviero Toscani

Venise on sale
Du jeudi 22 février au dimanche 25 février 2018

Venise se meurt – une bonne excuse pour l’assassiner chaque jour. Tous meurtriers, jamais coupables. Venise est vivante. Quelle meilleure chance d’en profiter ? La maison funéraire de Venise s’acharne sur le cadavre, comme nous le faisons avec un être cher – en les peignant, les touchant sans cesse, en essayant de leur donner une apparence réaliste. Venise est agitée parce que la mort a besoin d’être embellie, habillée d’artifice et rendue présentable. Nous louons le naturel apparent du mort, pour effacer son droit d’être différent. Venise n’est pas autorisée à se décomposer, à changer. La mort est embarrassante. L’étiquette exige que nous l’ignorions. Nous mourons, comme Venise, surchargés de soins médicaux et d’attention. Les derniers rites du tourisme ont remplacé tous les autres sacrements. Il ne reste plus d’amour pour la Venise mourante. Le spectacle de la mort de Venise nie son agonie. Venise est vivante. Après tout, personne ne semble mourir dans les hôpitaux, où un écran blanc suffit à cacher un corps afin d’être hâtivement retiré. Nier la mort, c’est nier les droits d’un mourant, y compris le savoir de la fin. Venise est vivante, alors. Venise est bien entraînée. Elle est une strip-teaseuse, qui retire ses vêtements, avec lenteur et séduction – une prostituée obéissante qui ne peut refuser aucun client. Venise est à vendre, évanescence dorée. Mais non content de l’avoir dépouillée, nous la dépeçons vivante. Venise revient à la vie, par une franchise de Las Vegas ou un bar de Tokyo. Son beau corps est contaminé par la peste, infectant le monde où le monde est le plus abject. C’est le sort étrange de la beauté – toujours avoir un prix et toujours être un objet d’échange. Mais l’argent reste prisonnier de Venise, comme elle demeure esclave de son rôle – se vendant à l’infini sans une lueur de rédemption. Venise, avec son catalogue de services coûteux à acheter (de la carte postale « coucher de soleil » à la contemplation esthétique de la mort de l’art), est l’exemple absolu de la suprématie du profit. Où il n’existe pas de règles, et où même la vie et la mort sont transformées en une parodie de la vie et mort réelles.

Objectifs pédagogiques :

– Apprendre à regarder la photographique comme un outil de communication efficace
– Repousser ses limites dans l’interprétation et la production artistique
– Développer son regard critique et sa propre vision artistique

Conditions :

Langue d’enseignement : Anglais (Italien et Français possibles)
Niveau requis : Débutant à professionnel
Matériel requis : Les participants doivent venir avec leur propre matériel photo et prêt à photographier : appareil photo numérique (boitier et objectifs si réflex ou hybride), batterie, chargeur, cartes mémoire, connectique nécessaire. Les participants doivent également apporter leur propre ordinateur, et tout le nécessaire requis à l’editing numérique.

Ce que le prix comprend :

– La Masterclass : début du Jour 1 à midi – fin du Jour 4 à 13h.
– Les bateaux-taxis en cas d’excursion dans le cadre de la Masterclass.
– Les accès à des sites touristiques ou remarquables dans le cadre de la Masterclass.

Ce que le prix ne comprend pas :

– Le transport jusqu’à et depuis Venise et San Servolo.
– Les vaporettos et autres bateaux-taxis en dehors des excursions avec la Masterclass.
– Les dépenses personnelles des participants.
– Toute assurance quant à la perte ou le vol de bagage, les retard ou annulation de transport, le vol ou la casse de matériel pendant la Masterclass.

Informations complémentaires

Format

Masterclass 4 jours

Date

22/02/18 – 25/02/18

Photographe

Oliviero Toscani

Offres disponibles

Bronze, Argent, Or, Platine

Vous aimerez peut-être aussi…